vendredi 21 juin 2019

Les Galeries hurlantes de Jean-Marc Dhainaut

Synopsis

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu'elle sait, c'est son âge et qu'il n'aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l'aide. Et si l'origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d'accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d'un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d'hiver, treize ans plus tôt.

Mon avis

Je dois avouer dès le départ que je lis systématiquement tous les écrits de Jean-Marc Dhainaut. C'est donc les yeux fermés, sans même lire le synopsis, que je me suis lancée dans cette lecture.

Dans ce nouvel opus des aventures de Alan Lambin, notre chasseur de fantômes scientifique, qui peut se lire indépendamment des précédents tomes, bien que je le déconseille car la vie personnelle du personnage principal s'étoffe de récit en récit. D'ailleurs, dans cette nouvelle aventure, la part  historique liée aux corons du nord de la France, qui reste largement prépondérante, laisse un peu plus de place à l'évolution  de notre personnage principal qui prend une nouvelle tournure et annonce un prochain opus assez différent de celui-ci.

Concernant le style, il est fluide et agréable. Le roman se lit très bien et en peu de temps. L'auteur sait distiller des petites pointes de frissons sans terroriser les lecteurs et lectrices un peu froussards comme moi. Après je dois avouer que je n'étais pas forcément rassurée lorsque je lisais en pleine nuit. 

Je trouve les personnages assez attachants, bien que l'on ait que le point de vue d'Alan, car ils ont leurs qualités mais aussi leurs failles.

L'intrigue se renouvelle de tome en tome avec des contextes historiques, des régions et des histoires familiales différentes. J'apprécie toujours autant le contexte des années 80, où la science et la technologie de l'époque permettent un petit moment de nostalgie pour le lecteur. J'ai passé un très bon moment de lecture et je remercie les éditions taurnada de nous proposer des petites pépites.