dimanche 6 mai 2018

Let's be a family de Tomo Kurahashi

Synopsis

Chiaki et Kazuma sortent ensemble depuis huit ans.
Un jour Tomoe, leur amie d’enfance, débarque en larmes avec son bébé et leur dit : "je vous confie Ayu !"
Du jour au lendemain, ils deviennent donc papas et voient leur vie changer du tout au tout ! Outre le fait de n’avoir aucune notion en matière d’éducation, ils vont devoir également apprendre à concilier leur vie professionnelle et le fait de s’occuper d’un enfant, une chose tout sauf facile, surtout quand on travaille tard le soir.
Les joies de la vie de famille résonneront ils entre leurs murs ? Une chose est sûre, le quotidien de nos deux nouveaux papas de ne sera plus jamais le même.

Mon avis:

Cette lecture entre dans le cadre de la masse critique Babélio, j'en remercie donc les éditions Taifu comics et Babelio.

J'ai beaucoup aimé ce Yaoi, qui nous présente une très belle histoire  d'amour, d'amitié et de famille. Les personnages sont crédibles. S'il y a quelques scènes de sexe, ce manga fait la part belle aux différentes étapes de vie  de nos deux héros, leur mise en couple, leur installation, la construction de leur cellule familiale, l'éducation et parfois le regard extérieur ainsi que leur rapport à leur propre famille. 

J'ai trouvé cette histoire très agréable à suivre avec des personnages équilibrés et sympathiques (exit les personnages torturés). En effet, s'ils vont rencontrer quelques difficultés, elles sont minimes, ce qui est à la fois agréable mais pas forcement très réaliste.

Le graphisme est mignon et les dialogues présentent une pointe d'humour.

J'ai passé un bon moment de lecture, bien sympathique, avec une histoire optimiste et plutôt réaliste.

4 commentaires:

  1. Une jolie chronique :) Ca me conforte dans l'idée de le procurer un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'était l'idée. Bonne lecture.

      Supprimer
  2. Hooo ce yaoi a l'air tout mignon. J'aime bien les yaois qui se concentrent sur des histoires de familles et qui parlent d'homoparentalité. Merci pour la jolie découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trouvé aussi que c'est ce qui faisait son charme ;)

      Supprimer