jeudi 22 mars 2018

Les engloutis de Denis Lépée


Synopsis

Tommaso Mac Donnell débarque dans la petite ville sans histoire de Kotka, sur les rives du golfe de Finlande.
Si l’archéologue spécialisé en plongée sous-marine a accepté d’explorer ses eaux sombres, c’est autant pour évaluer un projet d’implantation d’éoliennes que pour fuir les fantômes de sa femme et de sa fille, qui le tourmentent depuis leur disparition un an plus tôt.
Se jetant à corps perdu dans cette mission qu’il croit simple et scientifique, Tommaso découvre bientôt de nombreuses zones d’ombre.
Le maire de Kotka, son ami de jeunesse, lui cache-t-il la vérité ? Pourquoi, depuis les financiers jusqu’à une jeune journaliste, tout le monde essaie-t-il de le décourager? Les menaces sont-elles réelles ou seulement l’écho de ses propres démons?
Dans cet univers où terre et mer se confondent, où les fonds troubles renferment une histoire longtemps engloutie, rien ne ressemble davantage à un allié qu’un ennemi

Mon avis

Je remercie les éditions de l'observatoire et Babelio pour la lecture en avant première de ce roman.

J'ai découvert, en quatrième de couverture, qu'il s'agissait des secondes aventures de Tomasso. Le fait de ne pas avoir lu ce premier tome ne m'a pas dérangé dans le suivi de cette histoire. Je ne sais pas si le fait d'avoir lu "L'ordre du monde" aurait changé mon approche.

Ce roman m'a fait très envie car notre héros est un archéologue et l'intrigue se déroule en Finlande. Pour ce qui est du côté archéologique et historique j'aurais aimé que cet aspect soit plus développé, en effet je suis restée un peu sur ma faim. Par contre pour l'univers Finlandais, j'ai eu l'impression d'y être. Ce roman m'a fait voyager lors de l'été polaire avec ses journées sans fin.

Excepté le premier chapitre, l'on suit toute l'histoire à travers les yeux et les pensées de Tomasso, ce qui ne donne au lecteur qu'un seul point de vue: est-il biaisé ou fiable? je me suis longtemps posé la question. Si ce parti pris de l'auteur permet de garder le suspens jusqu'à la fin, cela m'a aussi empêché de m'attacher au personnage principal qui tour à tour me paraissait touchant ou tête brulée (sans mauvais jeu de mots).

J'ai eu l'impression de suivre un roman d’espionnage, avec de l'action et des scènes de plongées en eaux glacées et sombres. J'ai passé un bon moment de lecture et je regrette seulement que le côté historique n'ait pas été plus développé car c'est ce qui m'a le plus intéressé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire