mardi 17 octobre 2017

Sexus nullus, ou l'égalité de Thierry Hoquet

Tout d'abord, je remercie les éditions iXe' et Babelio pour cette très bonne lecture que j'ai pu faire dans le cadre de la masse critique.
J'ai trouvé la présentation de ce roman/essai philosophique et sociétal originale. On suit une campagne présidentielle future, où un candidat propose de supprimer la mention du sexe sur tous les documents administratifs et d’état civil avec tout ce que cela implique :
- arrêt des discriminations,
- éducation identique pour tous,  
- se marier avec une personne quelle qu’elle soit,
- une société universelle et non binaire, 
- s’interroger sur les prisons, mais aussi sur les impacts sur le marché de la consommation pour les entreprises, etc...
Comme vous pouvez le voir, cet ouvrage aborde de nombreuses thématiques, auxquelles je n’aurais pas forcement pensé de prime abord.
J’ai beaucoup aimé cette lecture très instructive et intelligente. Le lecteur est amené à réfléchir de manière plutôt ludique. Si j’ai eu une légère appréhension vis-à-vis de la mise en forme du récit sur les premières pages, je me suis très vite prise au jeu.
L’auteur se permet quelques petits clin d’œil en direction de l’actualité politique française de ces dernières années, ce qui ancre le récit dans le concret. D’ailleurs, si au début de ma lecture, j’avais le sentiment de lire une belle utopie, au fil des pages, l’auteur est arrivé à me convaincre du bien-fondé de cette proposition de solution pour obtenir une égalité homme-femme.
J’ai trouvé cet ouvrage passionnant et intelligent. Je recommande cette lecture à "toustes" (je vous laisse découvrir cette expression en lisant ce très bon ouvrage).
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire