mercredi 28 septembre 2016

Brooklyn de Colm Tóibín

Synopsis

Enniscorthy, sud-est de l’Irlande, années 1950. Comme de nombreux jeunes de sa génération, Eilis Lacey, diplôme de comptabilité en poche, ne parvient pas à trouver du travail. Un prêtre obtient pour elle un emploi aux États-Unis. En poussant sa jeune sœur à partir, sa soeur Rose se sacrifie: elle sera seule désormais pour s’occuper de leur mère veuve et aura peu de chance de se marier. Terrorisée à l’idée de quitter le cocon familial, mais contrainte de se plier à la décision de Rose, Eilis quitte l’Irlande. 

Mon avis 
Cette lecture entre dans le cadre du Book club de septembre sur le thème de la littérature irlandaise et du challenge comme à l'école.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre car je n'ai pas vu le film qui a eu un certain succès. 

Le style est agréable à lire et rend la lecture fluide. Sans être trop soutenu, il y a de jolies tournures de phrases. Par contre j'ai été surprise par le fait que le récit ne soit pas découpé en chapitres, mais en seulement quatre parties. D'autre part, le mode narratif qui décrit toute les situations d'un point de vue extérieur neutre et la rareté des dialogues met de la distance avec notre personnage principal. Passez le premier moment de surprise, je me suis laissée porter par l'histoire que nous raconte l'auteur. J'ai trouvé que cela entretenait un petit côté "désuet".

Je n'ai pas apprécié le fait que Eilis subissait trop son histoire, elle se laisse porter et regarde sa vie défiler sous ses yeux comme une spectatrice

J'ai eu l'impression que cette grande aventure, qui est de partir faire sa vie sur un autre continent complètement seule, abordée sur le biais de la vie quotidienne perdait de son relief. Je pense que cela est lié au caractère du personnage principal conjugué au mode narratif.


Au final j'ai été surprise car la plus grande partie de l'histoire se déroule en Irlande et si peu à Brooklyn qui est plus présent en toile de fond.
La fin est un peu trop ouverte à mon goût, j'aurais aimé en savoir plus sur le devenir d'Eilis qui au final m'a semblé être un prétexte à l'auteur pour présenter les sentiments ambivalents d'une personne qui va faire sa vie loin des siens, ce qu'il fait très bien au demeurant.
 
J'ai trouvé que cette histoire un peu désuète fait passer un bon moment mais sans plus, car il y manque un peu de relief à mon goût.

1 commentaire:

  1. Un bon moment, c'est vrai qui mérite le détour. Au début le style surprend mais au final assez agréable. Une fin assez "écourtée", c'est vrai, c'est dommage.Eilis est assez attachante mais bon...

    RépondreSupprimer