mercredi 20 juillet 2016

Albédo de Sébastien Fritsch

Synopsis:

L'amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n'hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s'ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c'est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n'est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
Nil sait pourtant qu'on n'efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin... sans même parler de Maud.
Alors, est-ce l'amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l'avouer, que rien n'est vraiment fini tant qu'on ne s'y résigne pas ?

Mon avis:

Je remercie Livraddict et Sébastien Fritsch pour ce partenariat. J'ai beaucoup apprécié la dédicace et les deux très beaux marques pages qui accompagnaient ce roman.

La maison d'éditions Fin mars début avril, créée par l'auteur, propose un objet livre de qualité avec une très belle couverture et un papier bien épais.

Dès les premières pages l'auteur nous transporte dans cette grande maison avec piscine à l’orée des bois, en compagnie d’une ribambelle d’amis, dans une atmosphère festive sur fond de guitare et d'amours d'été.

Mais attention la couverture de Albédo est trompeuse, derrière cette photo  estivale se cache un roman nostalgique qui se révèle être une quête identitaire à un moment de la vie de Nil où rien ne semble aller. 

En effet, nous suivons une sorte d'enquête des personnages qui cherchent à démêler les histoires du passé mais aussi les questionnements du présent avec pour toile de fond une histoire d'amitié entre deux hommes qui remonte à plus de quinze ans et des histoires d’amour qui s’étiolent petit à petit.
 
Si l'histoire est originale avec un peu de suspens, elle contient quelques longueurs. J'ai trouvé qu'au final il ne se passe pas grand chose. 

Je n'ai pas trop accroché aux deux amis que sont  Nil, paumé au milieu de ses états d’âme, et Mock dont on ne sait quasiment rien.

Je m'attendais à une histoire d'amitié sur fond estival et les états d'âmes de Nil m'ont refroidie.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire