mercredi 1 juin 2016

Rédemption de Bérengère Rousseau

Synopsis

Quand un vieux médaillon et quelques documents anciens révèlent à Noâm les soupçons de collaboration qui pèsent sur son arrière-grand-père, son monde bascule. Comment accepter et vivre avec cette honte ? Il veut comprendre. Avec son meilleur ami, il se rend au Château de Noisy, là où son aïeul fut aperçu pour la dernière fois.

Sur place, ils sont victimes d’un éboulement. Ils se réveillent en 1944 à la veille de la Bataille des Ardennes. Noâm voit là l’occasion de restaurer l’honneur de sa famille, au risque de changer le cours de l’Histoire. Et si, justement, celle-ci avait déjà changé ?

Mon avis

J'ai lu ce roman dans le cadre de la masse critique babelio. Je remercie le site ainsi que les éditions du Riez pour cette belle découverte.

Tout d'abord, je tiens à noter que le travail d'édition est soigné, la mise en page est confortable et le papier bien épais.

J'ai choisi de lire ce livre, car à la base je suis très intéressée par l'Histoire et comme je ne connaissais pas l'histoire de la Belgique pendant la seconde guerre mondiale, j'ai été très intriguée.

J'ai été surprise par le fait que la seconde guerre mondiale est plus une toile de fond tandis que le devant de la scène est surtout tenue par le thème du voyage dans le temps et des réalités alternatives. En effet comme l'indique la quatrième de couverture, que je n'avais pas lu dans son intégralité, nos personnages se retrouvent dans une autre version de l'Histoire.

Je pense que l'auteure veut faire réfléchir et sensibiliser son lecteur à la thématique des choix que toute personne peut être amenée à faire au cours d'une circonstance particulière, qui est la guerre, et que les apparences sont parfois trompeuses. En effet, si certains choix demandent du courage d'autres peuvent être pris sous la contrainte. Ce roman nous montre que n'importe qui peut être embarqué dans des circonstances qu'il ne maitrise pas forcement, à travers des personnages de résistants, de collabos, de militaires mais aussi des "malgré-eux" (que je ne connaissais pas).

L'écriture de l'auteure est très agréable à suivre et les pages défilent toutes seules. J'ai été un peu décontenancée par quelques phrases en allemand qui n'étaient pas traduites. Peut être que l'auteure a voulu nous placer dans le contexte d'une personne ne parlant pas allemand, mais je ne comprends pas bien cette démarche car nos trois personnages principaux (Noâm, Lucas et Noâm allias Félicien) comprenaient cette langue.

J'ai retrouvé par curiosité des photos du château de Noisy (ou Miranda). Je vous ai mis une vue extérieure et une vue intérieure pour vous donner une idée. Personnellement je ne l'avais pas imaginé comme cela.


C'est une lecture que je recommande aux jeunes amateurs d'Histoire mais aussi de réalités alternatives. En effet je pense qu'un lectorat adulte aurait aimé que plusieurs points soient plus creusés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire