dimanche 13 mars 2016

Lettre à Hervé d' Eric Sagan

Synopsis

Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle.

l'histoire du livre lui-même.

Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original.

Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.

Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent.

Des années passent. Il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils.

Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original.


Mon avis 

J'ai lu ce témoignage dans le cadre d'une masse critique Babelio que je remercie ainsi que l'auteur pour cette très belle découverte.

J'ai trouvé l'écriture fluide et très agréable à lire. Les pages défilent toutes seules. Le récit est à la fois sobre et touchant. Il sonne vrai et ne tombe pas dans l’apitoiement ou la fanfaronnade. 

L'auteur y dévoile son enfance et son adolescence jusqu'à la découverte de son premier amour. Ce qui permet au lecteur de "découvrir", si besoin en est, qu'il est un garçon comme les autres et qu'aimer une fille ou un garçon ne change pas l'être humain qu'il est.

Ce livre a été publié par l'auteur sans le soutien d'une maison d'édition. Il est de très bonne facture pour un prix abordable.

Cette lettre pourra aider tout adolescent qui se pose des questions sur son orientation ainsi que toute personne "déstabilisée" par la découverte de l'homosexualité d'une personne de son entourage. Sinon plus généralement, ce témoignage s'adresse à toute personne intéressée par ce  passage de la vie où l'on construit sa personnalité, où l'on découvre son premier amour.

D'autre part, l'auteur fait la part belle aux récits d'enfance. Dans ce contexte, j'ai eu un petit effet "madeleine de Proust" qui pourrait toucher tous ceux qui on vécu leur enfance et leur adolescence dans les années 70 et 80.

Mon seul regret, c'est que j'aurais aimé connaître "Hervé" et le début de leur l'histoire. En effet, la lectrice que je suis c'est attachée au narrateur et a vu arriver la fin avec regret. J'aimerais beaucoup lire une suite.

Citation:

" Je voulais te montrer que je n'étais, ni plus, ni moins, qu'un type comme les autres. Comme tout le monde, une goutte d'eau dans l'océan. Comme tout le monde, un océan dans une goutte d'eau. Ni plus, ni moins, un type comme les autres."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire