mardi 9 février 2016

Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux

Synopsis:
 
Tout commence avec une histoire d'amour entre Bo et Hama qui travaillent dans une usine. Suite à un drame ils vont devoir fuir.

Mon avis:

J'ai commencé cette lecture sans savoir de quoi il retournait. J'ai entendu beaucoup de bien de ce roman, sans présentation de l'histoire ce qui m'a beaucoup intrigué. Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école .

Le récit commence dans un monde assez triste, sans amour, où les gens travaillent dans une usine dans un contexte de guerre.

Le lecteur ne sait ni où ni quand se déroule cette histoire. Par moments j'ai eu l'impression que cette histoire pourrait être contemporaine, tandis qu'à d'autres, je me suis dit que cela me rappelait des évènements du passé et à d'autres encore que c'était un futur probable. De même certains passages du récit sont très réalistes tandis que d'autres sont dignes d'un conte.

J'ai bien apprécié la plume de l'auteur et les passages qui relèvent de l'univers du conte.

Si le texte se lit rapidement ma lecture n'a pas été agréable à cause de l'histoire et des personnages auxquels je n'ai pas adhéré. En effet, les personnages et leurs réactions m'ont dérangé par de nombreux aspects. Je n'ai pas réussi à voir où voulait en venir l'auteure. Quel message ou idée veut-elle délivrer à un jeune public? En effet s'il y a quelques éléments "positifs" dans ce roman, il y a de nombreux évènements et réactions qui posent problème à mon sens dans un roman jeunesse. En effet présenter des réactions "anormales" d'hommes et de femmes comme "normales" sans alternative et sans recule ne correspond pas à ce que j'attends d'une lecture "jeunesse", c'est à dire aider à grandir le lecteur!

Donc si le style est original, avec un univers bien particulier, l'histoire me laisse un arrière goût amer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire