mercredi 20 janvier 2016

Le collier rouge de Jean-Christophe Rufin

Synopsis

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte.
Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.
Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.

Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame...

Mon avis 

Cette lecture s'inscrit dans le cadre des challenges comme à l'école et ces livres que je n'ai toujours pas lu.

Il s'agit d'un roman très court de 155 pages qui se lit très bien. L'auteur, que j'ai découvert à travers la lecture du Grand cœur, nous propose ici un style différent qui retranscrit bien l'atmosphère de ce monde paysan post-première guerre mondiale tout en restant très abordable.

J'ai été un peu surprise par l'objet du récit, car je m'attendais à un roman purement historique, alors qu'en fin de compte la Grande histoire est un prétexte pour raconter la petite histoire.

Au final, ce roman parle bien sûr de la guerre mais surtout des apparences, de la fidélité et de l'amour, j'ai trouvé cette lecture très intéressante.

Petite anecdote, la photo sur la couverture est une photo d'époque d'un chien qui a réellement été médaillé lors de la première guerre mondiale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire