vendredi 10 juillet 2015

Daddy, please fall in love de Kyo Kitazawa

Synopsis

Satou est un père célibataire qui essaye de s'occuper de son jeune fils, Rintarou, tout en travaillant. Il fait bientôt la connaissance de son voisin, Takahashi, un étudiant gay très à l'aise avec les enfants, qui lui propose son aide. Touché par cette proposition, Satou commence à se sentir attiré par Takahashi, mais fait tout pour maintenir de la distance entre eux et ne pas avoir de problèmes. Cependant, la situation se complique quand Rintarou commence à faire des caprices pour aller voir Takahashi. Quelle décision doit-il prendre ?

Mon avis

J'ai lu ce manga dans le cadre de la masse critique babelio. Je remercie donc Babélio et les éditions Taifu comic pour cette découverte.

J'étais très curieuse de découvrir un manga Yaoï après ma lecture d'"un amour de méduse" qui m'avait bien plu.

L'histoire présente les grandes étapes de la reconstruction de la vie sentimental d'un jeune père de famille divorcé: une nouvelle rencontre, le retour de l'ex-femme, l'école de son fils... qui sont abordés dans chacun des chapitres. J'ai trouvé intéressante cette présentation des différentes étapes et des questionnements qui vivent pour un nouveau couple.

Satou le jeune père de famille divorcé est beau, virile et un peu macho, Rintarou le fils est adorable et Takahashi le jeune étudiant est très sensible, fragile et un peu efféminé: vous l'aurez compris les personnages sont un peu cliché.
Par contre les personnages ne sont pas parfaits, en effet l'auteur aborde des aspects de la culture japonaise à travers les relations familiales ou l'école par exemple, qui ne mettent pas toujours nos héros à leur avantage.
J'ai apprécié le graphisme avec ses dessins détaillés centrés sur les personnages très beaux, aux cheveux et aux yeux magnifiques.

Pour conclure,j'ai bien aimé les situations assez réalistes, le graphisme très esthétique et le petit côté fleur bleue par contre deux choses m'ont gêné: certains passages de l'histoire véhiculent des clichés et d'autre part il y a quelques scènes pornographiques auxquelles je ne m'attendais pas du tout (quand on s’attend à lire une bluette gay ça surprend!), donc vous l'aurez compris ce n'est pas une lecture à mettre entre toutes les mains mais à réserver à un public averti comme indiqué sur la couverture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire