samedi 9 mai 2015

L'art d'écouter les battements de coeur de Jan-Philipp Sendker

Synopsis

Quatre ans après la mystérieuse disparition de son père Tin Win, un avocat new-yorkais d'origine birmane, Julia découvre une lettre d'amour écrite par celui-ci à une certaine Mi Mi en Birmanie. La jeune femme en a l'intuition : c'est là-bas que se trouvent les réponses à ses questions. À peine arrivée, elle fait la connaissance d'U Ba, un homme étrange qui semble tout savoir de sa famille. Il va lui conter l'incroyable histoire d'amour de Tin Win et Mi Mi...


Mon avis

Cette lecture s'inscrit dans le cadre du challenge VLE pour l'Allemagne car l'auteur est d'origine allemande et du challenge My secret romance.

Tout d'abord ce livre m'intriguait énormément par sa couverture et son titre. J'avais très envie de le découvrir sans savoir exactement à quoi m'attendre.

Ce roman est à mi chemin entre de la contemporaine et le conte philosophique.

J'ai beaucoup aimé l'idée de mélanger deux mondes que tout oppose: une femme occidentale indépendante et une histoire d'amour comme dans les contes asiatiques.


L'histoire est très plaisante à lire, mais le contraste entre la première partie du roman axée sur Julia et la seconde partie plus focalisée sur l'histoire de son père m'a un peu dérangé dans le sens où j'ai trouvé qu'il manquait de liant entre les deux histoires. En effet, j'ai eu l'impression de lire deux romans accolés qui n'avaient pas beaucoup de liens, à la limite comme s'ils pouvaient se lire séparément.

De manière complètement subjective, je dois avouer que j'en attendais beaucoup, et c'est peut être pour cela que j'ai été un peu déçue car ça n'a pas été le coup de cœur attendu.

Le style et les univers sont très plaisants. Ce roman permet un dépaysement garanti: on y découvre une autre époque et une autre culture, ce qui est très enrichissant. L'histoire est très belle et j'ai même failli verser une petite larme à la fin.

En bonus une petite citation:"il ne se contentait pas de lire les livres, il voyageait avec eux; les livres l'emportaient dans d'autres pays, sur des continents inconnus et, grâce à eux, il rencontrait des gens nouveaux, dont il devenait très souvent l'ami."

2 commentaires:

  1. Ah celui-là je le note :)
    bon Dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Un de mes livres favoris, j'ai hâte de lire la suite puisque d'après certaines chroniques il est encore mieux :)

    RépondreSupprimer