vendredi 27 mars 2015

Orgueil et préjugés et Zombies de Jane Austen & Seth Grahame-Smith

Synopsis:

Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l'arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine : enfin, des cœurs à prendre, et des bras supplémentaires pour repousser les zombies qui prolifèrent dans la région ! Mais le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d'Elizabeth, et son ardeur au combat ? Les innommables auront-ils raison de l'entraînement des demoiselles Bennet ? Les sœurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane ? Surtout, le chef-d’œuvre de Jane Austen peut-il survivre à une attaque de morts-vivants ?

Mon avis:

Cette lecture s'inscrit dans le cadre du zombie challenge. Je n'avais jamais lu de Jane Austen ni de livre de Zombies, les deux m'intriguaient beaucoup mais me faisaient un peu peur!

Pour commencer la couverture me plaisait bien par contre je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal avec cette lecture.

En effet la première partie est assez plate à mon goût. Si les Zombies apportent une petite touche d'humour, il ne se passe rien de passionnant. J'ai du pauser mon livre pendant quelques semaines. Il y a peu, j'ai vu dans une critique d'"orgueil et préjugés" (l'original) que l'intrigue était plus intéressante dans la seconde moitié, et effectivement la seconde partie de cette "adaptation" est bien plus intéressante, les intrigues amoureuses évoluent, il y a quelques combats...

Il semblerait que cette parodie ait remplacé la menace des guerres napoléoniennes par des attaques de Zombies. Si j'ai trouvé globalement que les Zombies apportaient une touche d'humour, je n'ai pas trouvé ça gore. Je m'attendais à quelque chose de plus "choquant". 

Concernant le rythme, l'action, les intrigues amoureuses, j'ai trouvé la première partie à mourir d'ennui. La futilité de certains personnages nous est décrit en long en large et en travers. Personnellement je n'ai pas besoin de 180 pages pour comprendre à quel point certains comportements sont futiles et que se fier aux apparences est trompeur.
Heureusement la seconde partie est plus agréable, chacun arrête de se regarder le nombril et dialogue avec l'autre, ce qui comme par miracle arrange beaucoup de choses! Sinon j'ai trouvé que dans cette seconde moitié il y avait un peu plus de parodie. J'ai eu quelques francs sourires entre les pièges à Zombies avec des choux fleurs, les trophées qui décorent les pièces, le fameux combat et l'évolution du couple de la plus jeune sœur, et bien sûr les jeux de mots du pères.

Au final, si on persévère dans sa lecture on peut passer un bon moment. Cette parodie est assez drôle. J'aurais aimé un peu plus d'action et de Zombies, au moins je n'ai pas fait de cauchemars! Peut-être lirais-je l’œuvre originale dans quelques mois?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire