samedi 31 janvier 2015

Palissade de Franck Villemaud

Synopsis

À sa sortie de l'hôpital psychiatrique, où il a séjourné un temps suite à une séparation douloureuse, Fred emménage dans une petite maison en arrière d'un immeuble, avec pour unique voisin Roland, ancien légionnaire d'une cinquantaine d'années. Sur fond d'alcool et de rock'n'roll, une amitié trouble et déjantée va alors se nouer entre eux, dans le décor inamovible de leur cour commune que divise une vieille palissade en bois. Jusqu'à ce que le passé s'invite à la fête…

 Mon avis

J'ai lu ce roman dans le cadre d'un partenariat Livraddict. Je remercie les éditions Taurnada pour leur confiance et pour m'avoir permis de découvrir un auteur et une collection que je ne connaissais pas.

Tout d'abord en ce qui concerne l'objet, ce livre est en format poche avec un papier bien épais et de bonne qualité qui justifie son prix de 9.99 €. Il est aussi disponible en e-book à 4.99€ ce qui est tout à fait abordable. Personnellement je me suis commandé en e-book les deux autres titres du catalogue par curiosité!

J'ai trouvé le récit original. Dès les premières pages on découvre le dénouement, puis le personnage principal nous raconte via un compte à rebours l'enchaînement des évènements qui vont conduire au drame.

Ce livre est assez court et se lit très rapidement (180 pages).
Le style est original, très rythmé, avec des apartés "musicales", que malheureusement je n'ai pas pu apprécier à leur juste valeur car je ne connaissais pas tous les morceaux cités. 

Le suspense prend petit à petit de l'importance. En effet, si on connait la chute de cette histoire dès les premières pages, le récit à rebours avec des commentaires de la victime de-ci de-là font monter petit à petit le suspense. Je n'ai pas pu lâcher les 80 dernières dernières pages, quitte à veiller tard pour terminer ma lecture.
La chute est très originale, et si j'avais vu venir une part de la solution, l'autre m'a vraiment surprise.

J'ai trouvé cette lecture agréable rapide et très originale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire