jeudi 22 janvier 2015

Lady Doll, tome 1 : La Poupée intime de Daniele Vessella & Beatrice Penco Sechi

Synopsis

Gaja ne parle qu'à ses poupées. Il faut dire que son visage déformé lui vaut d'être rejetée du monde, des autres enfants comme de son propre père. La seule créature à pouvoir comprendre Gaja est sa mère, Claire, une femme fragile, qui lui offre quantité de jouets pour qu'elle se sente moins seule. Mais Claire a une santé fragile, qui ne s'améliore qu'avec cette drogue que lui fournit son époux...


Mon avis

J'ai lu cet album dans le cadre du challenge weekend à mille et sur les conseils du baldeslivresfous.

Cette bande-dessinée de 48 pages raconte une histoire très sombre. Les dessins en couleurs sont magnifiques avec un trait  très original. On rentre très rapidement dans cet univers très particulier.

Je vous conseille d'avoir les deux tomes en même temps, car la chute du premier tome donne envie de se jeter sur le second pour connaître le dénouement.

J'attire votre attention sur le fait que ce n'est absolument pas un ouvrage jeunesse. On ne sort pas indemne de cette lecture! C'est une bd que je relirai plusieurs fois j'en suis sûre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire