mardi 14 octobre 2014

La Planète des Singes de Pierre Boulle

Synopsis

Au XXXe millénaire, un couple, Jinn et Phyllis, parcourent le cosmos. Lors d'un voyage, ils aperçoivent une... bouteille dérivant dans l'espace. Elle contient le manuscrit d'un explorateur qui a découvert une planète dont les singes sont l'espèce dominante et où les êtres humains sont chassés comme du gibier et réduits à l'état d'animaux de laboratoires. Paradoxe que Boulle exploite tout au long du récit, à la manière d'un conte philosophique, pour observer les travers de nos sociétés.

Mon avis


J'ai lu par curiosité ce roman sachant qu'il a inspiré la saga télévisée de mon enfance puis les cycles cinématographiques dont je suis fan.

La lecture est intéressante et originale car l’histoire est différente de celle véhiculée par la télévision et le cinéma. En effet si les grandes idées sont reprises, il y a des différences notables, que je vous laisse le plaisir de découvrir lors de votre lecture.

Cet ouvrage de 1963  pose des questions qui sont toujours d'actualité alors que c'était très innovant pour l'époque à savoir: l'évolution des espèces et la conception de l'intelligence animale. 
D'autre part, le héros qui découvre cette société simiesque permet au lecteur de remettre en question ou tout du moins de s'interroger sur des comportements que notre société tolère ou excuse, notamment dans notre façon de traiter les animaux. En effet, dans ce court roman de moins de deux cents pages composé de courts chapitres, l'homme est considéré comme un animal et le singe comme un être civilisé.

Je vous recommande cette lecture si vous êtes fan de la Planète des singes car cela vous apportera un éclairage différent ou si vous vous intéressez à la place de l'homme et de l'animal ainsi qu'à la notion d’intelligence dans la construction des civilisations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire