jeudi 10 avril 2014

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

Synopsis:

 Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles situés d'un bout à l'autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l'œuvre d'un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d'incompréhensibles annonces accompagnées d'un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d'autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d'un fléau venu du fond des âges...
Mon avis:

Je suis fan de Fred Vargas, donc forcément j'ai apprécié cette enquête du commissaire Adamsberg.
On y retrouve l'atmosphère particulière à ses romans. Fans d'action, de course-poursuite, de sang etc.passez votre chemin! En effet, ici tout est question d'atmosphère, de personnes, d'intuition... Le commissaire cherche le "fil"!
On peut noter, pour ceux qui connaissent cette série, qu'il y a des passages relatifs à la vie privée du commissaire qui sont un peu plus développés que d'habitude. Cela permet de découvrir de nouveaux aspects de ce personnage tout en restant dans le domaine du roman policier. D'autre part, Fred Vargas fait intervenir les principaux protagonistes de la saga des évangélistes. J'ai beaucoup apprécié ces deux derniers aspects.
Seul petit bémol, l'intrigue prend du temps à se mettre en place, il faut un petite centaine de pages pour que l'histoire prenne son rythme. Mais comme je vous l'ai déjà dit, ici tout est question d'atmosphère et de anti-héros!


Livre lu dans le cadre du challenge comme à l'école.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire